Transport par cable Crétéil / Villeneuve-St-Georges : avis pour la concertation

Dans le cadre de la concertation publique sur le projet de transport par câble nommé Televal, nous lui avons apporté notre soutien avec les arguments ci-dessous.

PERTINENCE DES TRANSPORTS PAR CABLE EN MILIEU URBAIN
Conçu spécifiquement pour le franchissement d’obstacles, le transport par câble (téléphérique ou télécabine) s’est principalement développé en montagne. Cependant, son utilisation est également possible en milieu urbain. Il rencontre depuis quelques années plusieurs succès remarqués à l’étranger, en particulier pour répondre à des problématiques de franchissement de coupures urbaines (cours d’eau, vallées, voies autoroutières, faisceau ferroviaire…).
Capable d’opérer dans des reliefs à fortes pentes, le câble peut offrir une alternative à des parcours routiers contraints à des détours importants en améliorant significativement les temps de déplacement.

PERTINENCE DU PROJET
Dans le cas du projet Câble A destiné à relier Créteil – Point du Lac à Limeil–Brévannes et au plateau de Villeneuve - Saint-Georges, nous sommes à l’évidence dans un environnement qui correspond bien à celui où le transport par câble apparait pertinent : franchissement de plusieurs coupures urbaines comme la RN406, la ligne TGV ou le faisceau ferroviaire de Valenton.
A ces obstacles s’ajoute une différence de niveau notable entre Créteil et le plateau de Villeneuve- Saint-Georges qui n’est relié aux vallées de la Marne et de la Seine par aucun axe routier majeur.
Cependant, le Câble A ne pourra montrer toute son efficacité que si le réseau de bus STRAV est restructuré autour de cette ligne et renforcé lors de sa mise en service.

POINTS DE VIGILANCE
Sécurité aérienne
Le premier point porte sur la proximité de l’aéroport d’Orly. En effet, le secteur Bois-Matar – Emile Combes se trouve dans l’axe d’une des pistes de l’aéroport d’Orly. Bien que les avions volent en condition normale à une altitude bien supérieure à celle du sommet des pylônes du télécabine Câble A, nous nous étonnons que la question de la sécurité aérienne ne soit pas évoquée dans le dossier mis à la disposition du public. La réglementation aérienne tenant bien entendu compte des situations dégradées et du survol possible à faible altitude des secteurs proches des aéroports, il serait souhaitable que le maître d’ouvrage confirme que ce point à bien été pris en compte dans le projet.
Capacité
En l’absence d’expérience en matière de transport urbain par câble, la capacité du système proposé a été fixée à 1600 voyageurs par heure et par sens en heure de pointe avec un espacement de 22,5 s entre chaque cabine. Le dossier indique qu’il sera possible, si nécessaire, d’augmenter la capacité du système jusqu’à 2000 voyageurs par heure de pointe. Il serait souhaitable d’envisager dès à présent les solutions à mettre en place au cas où cette ligne serait dépassée par son succès, comme cela est le cas en Ile-de-France pour certaines lignes de tramway (T3a et T5) ou d’autobus (TVM).

En résumé, l’Association des Usagers des Transports / FNAUT Ile-de-France soutient le projet de liaison par câble entre Créteil et Villeneuve - Saint-Georges. Elle demande cependant que les deux points de vigilance signalés fassent l’objet d’une information complémentaire du public après, si nécessaire, approfondissement du dossier.

Voir le site officiel du projet

dimanche 6 novembre 2016

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?