RER A : après 18 jours de conflit, l’AUT demande un dédommagement des usagers

Après 18 jours de grève des conducteurs qui a fortement perturbé les déplacements des usagers du RER A, dont 14 jours avec un trafic très réduit, le trafic normal a enfin repris lundi 28 décembre (avec interconnexion rétablie à Nanterre pour Cergy et Poissy).

L’AUT déplore que la volonté d’une épreuve de force aussi bien du coté des syndicats que de la direction de la RATP ait abouti au plus long conflit depuis celui de l’hiver 1995.

L’AUT demande en conséquence que les usagers de la ligne soient dédommagés par la RATP en février par une réduction forfaitaire pour le préjudice subi : ce serait d’autant plus justifié que la majorité des usagers voyagent aux heures creuses, où le service était inexistant.

Même si la RATP a assuré un service réduit d’environ 50% aux heure de pointe, minimum en-deçà duquel un dédommagement est obligatoire d’après le contrat STIF-RATP, la longueur et la dureté du conflit, aggravé par les intempéries, justifie un geste commercial de la part de la RATP.

Cette demande a été relayé dans les médias, notamment sur RTL :

http://media.rtl.fr/online/sound/20...

Et encore début février sur France-Info

dimanche 27 décembre 2009

Messages

  • Il est regrettable que les syndicats n’aient pas d’imagination pour trouver une alternative à la prise d’otage systématique des usagers des transports lors des grèves. Ils se révèlent inconscient des conséquences fort désastreuses à chaque conflit. Dans certains secteurs comme le secteur public, le syndicalisme est synonyme de corporatisme, forme d’individualisme de groupe.

  • Il serait bien qu’un dédommagement soit également prévu pour les abonnés annuels et pas seulement pour les détenteurs de coupon mensuel.
    Merci d’avance.

  • On a beau demander, on n’a rien obtenu !!! de plus, les dysfonctionnements continuent et la grève ne devient qu’un phénomène parmi d’autres. Exemple encore vécu aujourd’hui : retard du conducteur à l’interconnexion, accentué par le fait q’u’il (elle en l’occurrence) prend le temps de discuter avec ses collègues et de dire aux voyageurs qui se plaignaient qu’il fallait...qu’il se détendent. On vit un vrai scandale.

  • Bonsoir.
    la galère continue ce soir LE 13/01/2010 le train be 20h47 à val d’europe est arrivé à 49 ;une fois à torcy on a attendu 16 minutes dans le train sans aucune explication.Hier le 12/01/2010 retard de 15min sans explication le 20h47 à vde est arrivé à 21h02.le 11/01/2010 le 20h47 a été supprimé sans explication.les supprtion et les retards sont devnus la règle sur le A.Le pire c’est le degrés de communication atteint par la ratp.IL est nul.Cela qu’on n’ est plus considéré comme clients mais comme otages.Merci.

  • Bonjour,
    Habitant à Noisy le Grand, travaillant à La Défense, je suis excédé par les retards (80% des trains cette semaine pour moi).
    A qui peut-on s’adresser, en tant que usagers de ce service, afin de mettre la pression sur le RATP ?

  • Messieurs, Mesdames,
    Ma femme et moi même nous travaillons à Paris, et nous habitons à Achères. Non seulement il y eu grève du RER A pendant 18 jours, mais la grève a continué sur le tronçon Cergy le haut, Marne la Vallée du lendemain de la fin de la grève RER A pendant 3 jours. Je veux aussi vous informer que ma collègue a eu une crise cardiaque à cause des grèves, elle a réussi avec beaucoup de mal à venir au bureau,mais on a été obligé d’appeler les pompiers qui l’ont ramené directement à l’hopital, elle a été admise à l’hopital pendant 2 semaines, et depuis elle n’est plus la même, elle se fatigue trop vite. Une dernière chose, même maintenant c’est que les trains ne circulent plus comme avant, des suppressions des trains quotidiennes, aucune information, les guichets tout le temps fermés, des retards quotidiens. Si on demande la raison du retard ou suppression du train, l’agent touve que c’est normal que le service soit ainsi, car apparement les employeurs remboursement 50% du prix des tickets, carte orange, navigo. Je pense que les agents SNCF/RER sont bien payés avec beacoup d’avantages et c’est lamentable qu’ils se comportent ainsi. Dans le privé si vous n’êtes pas content, la porte est grande ouverte. Eh bien si les agents SNCF/RER ne sont pas contents qu’ils fassent de même. Comme la SNCF/RER ne donne un service normal pour le prix payé, je souhaite tout simplement qu’il nous rembourse non seulement pour la période des grèves, mais aussi pour les supressions abusives des trains et aussi pour les retards quotidiens.

  • Tout à fait d’accord avec les derniers commentaires. La grève n’est pas fini mais elle n’est pas officiel donc plus personne n’en parle. Et donc maintenant cela n’ennuis que les usagers. Que faut il faire pour que les journaux télévisés en parle et que l’état prenne ces responsabilités. elle a laissé la direction faire comme elle voulait et maintenant c’est nous qui payons. On peut effectivement tout mettre sur le dos des employés mais je ne pense pas que ce soit réellement eux les fautifs. je pense aussi que la direction à la plus grande part de responsabilité car dans le font, les usagers, elle s’en moque bien. Sinon elle communiquerait sur ce qui se passe depuis la "fin de la grève" et ne dirait pas que la grève est fini. A quand une nouvelle grève officiel comme ça on aura le même service minimum et c’était beaucoup mieux qu’aujourd’hui. Les trains été à l’heure pile et le trajet fait dans les délais.

  • C’est du foutage de gueule, titulaire d’une carte navigo 3 zones, habitant Rueil-Malmaison, je reçois ce jour, un chèque de 1,10€ au titre du dédommagement suite au mouvement social de la fin de l’année sur la ligne A.De qui se moque t on ?

    • Le dédommagement que les usagers en Navigo integrale ont eu fin janvier est celui de la journée de grève de novembre sur le RER A, soit 1/30e de l’abonnement mensuel comme prévu au contrat avec le STIF. Ce dédommagent n’ayant pas pu être pris en compte pour décembre est effectué sur les abonnements de janvier. il est symbolique mais logique.

      En revanche, la longue grève de décembre, n’a toujours pas fait l’objet du moindre dédommagement de la part de la RATP, malgré nos demandes répétées. celle-ci argue du fait que 50% du service a été réalisé aux heures de pointe (niveau de service en deçà duquel un dédommagement est explicitement prévu au contrat STIF-RATP).
      Nous ne partageons évidemment pas cette analyse de la RATP mais elle campe sur ses positions.

  • Janvier 2010, aucun jour sans retard, matin et soir, et aucune explication de la part de la SNCF/RATP !!!!! et en plus, vous n’imaginez même pas les conditions de transport !!! Bloqué constamment à nanterre dans le tunnel et sur le quai, tous les jours !!!
    effectivement, il faudrait non seulement dédommager les 18 jours de grèves mais aussi les retards qui sont au quotidien !

  • Et aujourd’hui encore, que vogue la galère. les agents conducteur feraient-ils une grève du zèle ? Des arrêts en milieu de voie sans explication, des stationnements en gare (ce soir 20 min à Reuil Malmaison avec pour explication pathétique "Euh... Nous sommes arrêtés en voie... C’est à cause d’un problème de service, désolé hein" entre 19h30 et 19h50). On atteint le degré 0 du professionnalisme...
    L’atteinte aux conditions de vie des usagers ET DONC PAYEURS par leur abonnement, leur ticket ET LEURS IMPOTS (la région finance le STIF lui même en déséquilibre de fonctionnement à cause de la contribution d’équilibre versée à la RATP), est tout simplement inacceptable. Je pense que les opérateurs ne doivent pas réaliséer que les retards, les trains amochés, la nonchalance des agents RATP - SNCF, les augementations "automatiques (?)" du prix des abonnements, sont des facteurs de stress et que les usagers sont en droit d’attendre un service beaucoup plus performant que ce qui est offert actuellement.
    Comment faire pour changer cela ? Comment les usagers peuvent-ils avoir du poids ?

  • Bonjour,

    Je décide aussi pour ma part de porter a jours mon ressenti qui rejoint la plus part des commentaires précédents. je voudrais rajouter mon eperience du Jeudi 4 février a la Défense a 9h. Les contrôleurs présent a une heure de pointe. je me dirige vers deux d’entre eux pour discuter des incidents survenus en essayant de comprendre leur point de vue,mais je me suis vite aperçu qu’ils étaient carrément psycho-rigide et peu enclin a une discussion ouverte et objective. Ce que j’en conclus c’est que nous sommes considéré comme des pions et que nous devons payer pour un service sans même exiger que ce service soit de qualité les agents de la RATP il était normal que leur direction ne fasse pas de geste commercial sous prétexte qu’un service minimum fut décerné durant les heures de pointes. Mais le centre commercial des 4 temps ferme ses boutiques a 20h et figurez vous,a partir de 20h, aucun train donc plus de service minimum.Un vrai calvaire pour rentrer chez soi. Devions nous fermer nos boutiques a 19h dans l’espoir de rentrer tot ?ils n’ont fait preuve d’aucune forme de bon sens et sont resté campé sur leur position comme des machines. Je pense que discuter avec une machine m’aurait apporté les memes sensations.

  • Une solution radicale, et j’invite tout le monde à y participer du mieux que chacun peut, est de prendre le retard moyen (1/2 heure pour ma part sur la ligne Cergy) sur son temps de travail et d’en avertir fièrement son entreprise, l’économie étant plus à même de faire réagir nos élus que notre bien-être...

  • C’est pas les 2 € et quelques que j’ai reçu qui feront une différence à ce qu’on a supporté, à devoir monter dans des rer bondés jusqu’à même voir des usagers se battre devant soit, quel bonheur après une journée de boulot !! heureusement je suis parti en vacances le 22/12/09. de toute manière les problèmes continuent, les RER ne se suivent pas assez rapidement au vu du nombre d’usagers utilisant cette ligne, pourquoi ne pas intégrer plus de RER ? des direct Chatelet comme le RER E qui a des direct Val de fontenay/Magenta en 10 minutes !!! quand on a comme moi un long trajet jusqu’à Roissy...

  • moi aussi j’habite noisy-le-grand et c’est au quotidien que l’on doit subir la lenteur d’arrivée et de circulation des trains, je n’ai jamais fait attention aux horaires et retards, et je constate que l’on doit attendre longtemps et que les quais deviennent bonnes. non seulement c mal desservi entre banlieu (je travaille à villepinte, nord du 93) mais en plus on se moque des usagers. quand on demande un itinéraire sur le site de la ratp : 20 min entre noisy le grand et chatelet, j’ai jamais vu perso !!! c pas de la pub mensongère, au prix des abonnements !

  • Les fonctionnaires ont le droit de grève. Mais à force d’abuser de ses droits, on finit par les perdre. Veolia vient de recevoir le droit de concurrencer la SNCF sur les lignes TGV. Je parie qu’il n’y aura plus une seule grève sur ses lignes...
    En ce qui concerne l’IDF, une seul solution : l’automatisation des lignes.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.