Quelles évolutions pour le réseau de bus ?

A défaut de grandes avancées sur le plan qualitatif, le STIF poursuit sa politique de renforcement quantitatif de l’offre bus en Ile-de-France.
Après la décision de l’été dernier mise en œuvre entre octobre et mars, une deuxième phase avec un calendrier analogue vient d’être décidée. Tandis que l’an dernier l’enveloppe annuelle d’environ 65 M€ était répartie entre 30 M€ pour la grande couronne, 18 M€ pour la petite couronne et 17 M€ pour Paris, cette année la répartition du budget de 40 M€ sera respectivement de 10, 23 et 7 M€, traduisant un effort particulier pour la proche banlieue. (...)

Word - 46.5 ko
Quelles évolutions ?

lundi 2 juillet 2007

Messages

  • Article un peu daté de bientôt 3 ans ...Quid de l’année en cours ?
    Espérons + d’infos d’ici la rentrée !

    Pour rebondir sur des propositions :
    Que penser du programme écologiste où l’on annonçait la fin de la ségrégation entre les lignes desservant Paris et celles des banlieues ainsi que des services d’autobus bénéficiant de couloirs (protégés ?)sur les chaussées autoroutières et autostradalestous types de voies "rapides" sans péagece qui constituera au moins une esquisse préalable de la reconversion future de ces emprises au transport public ferré sans pneumatiques .
    Il semble cohérent d’effectuer une refonte bien pensée de l’actuel réseau datant de l’immédiat après-guerre,le seul progrès depuis 55 ans étant le remplacement systématique du matériel roulant au gré des financements .

  • Visiblement peu d’évolution pour le réseau de bus. Je vais parler de ce que je connais : la ligne 125.
    C’est une catastrophe. 15-20mn d’attente aux heures de pointe (matin et soir) pour une ligne en bordure de Paris. C’est tout simplement inconcevable.

    Qu’attendent la RATP et le STIF pour renforcer la fréquence de ces bus ?
    Comment faire passer le message puisque les courriers adressés restent lettre morte ?

  • Cet automne une concertation doit être engagé autour de la réorganisation du réseau parisien.Allèger la desserte de l’hypercentre pour mieux couvrir la périphérie.une meilleure lisibilité des lignes.Habitant la grande banlieue,mais me rendant fréquemment dans le centre de la Capitale,je n’ai jamais remarqué une sous utilisation des lignes de l’hyper centre,bien au contraire.Nombreuses sont les bus surchargés,un renforcement des fréquences ne serait pas un luxe.Dans l’hyper centre on est loin de faire rouler des banquettes,ce qui n’est pas toujours vrai ailleurs dans la région ile de france. L’amélioration du sort des uns ne doit pas avoir pour contrepartie une réduction du service offert aux autres..
    Le fait que sur un segment particulièrement chargé, plusieurs lignes coexistent ne me semble pas anormal ,et ne justifie pas une réduction des moyens.
    Sur la lisibilité des progrès peuvent être fait,notamment en permettant des trajets identiques à l’aller comme au retour,mais cela dépend étroitement du plan de ciculation.Pour mémoire je rappelerai que la mise en sens unique de certains axes a eu,en son temps, pour conséquence le raccourcissement et l’exclusion de certaines lignes del’hypercentre. lignes 52 53 58 73
    Suivies d’autres disparitions 48 (pour partie) 49

  • « «  » »Tout d’abord il est inexact,de dire que le réseau de bus parisien est resté figé depuis 1951.Pour en améliorer la régulation et permettre des prolongements ,les lignes les plus longues ont été scindées (ec 83 et 93,70 et 75 ,86 et87 etc.).Alors que les conditions de circulation demeurent insatifaisantes,on revient sur cette politique en mettant en place des grandes traversantes ,avec la fusion des 21 et 81,des 20et 53,86 et 87 ;En restant sur les principes ,on notera que le projet proposé ,ne répond pas à l’objectif affiché d’une meilleure lisibilité,puisqu’à l’exception des lignes 63 et 68 ,on maintient des parcours dissociés,en aggravant même la situation pour les 32 et 39,dans le but de compenser la disparition de la partie sud du 48.Par ailleurs l’élimination des parcours associés,ne semble pas prendre en compte la charge des lignes,le report du 47 sur la ligne 38 entre Chatelet et Gare de l’est en est un exemple.

  • je cherche a mobiliser, les usagers dans les bus.
    Comment faire ?
    Sommes nous satisfaits des nouveaux faux abri-bus ?
    Comment le dire ?
    merci

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.