Passe Navigo à « tarif unique » : De nombreuses questions restent en suspens

Communiqué du 31/08/2015

La mise en œuvre du passe Navigo à « tarif unique » est effective en ce mois de septembre 2015. Cette mesure peut certes faire plaisir à des usagers en grande couronne. Il s’apparente cependant à un alignement de la qualité de service vers le bas au nom d’un tarif réduit. Le contraire aurait été nettement préférable. Nos réserves sont renforcées par les considérations suivantes :

Les abonnés pas tous gagnants financièrement
Les abonnés zones 1-2 ont subi de fortes hausses de tarif ces dernières années : + 34% en 5 ans. Cela continue pour les 285000 abonnés annuels : + 10% en un an,.
Les abonnements 2 zones, heureusement conservés en banlieue, subissent aussi des hausses importantes : + 8,2 % en 1 an pour le Navigo annuel zones 4-5 et, depuis 2010, +26,6 % (voir graphiques)

Les usagers non-abonnés victimes d’une tarification incohérente
Les usagers non abonnés étaient déjà ceux dont les tarifs étaient les plus complexes et les plus élevés. La réforme du passe Navigo accroit les écarts de tarifs par trajet. De façon incompréhensible, le ticket zonal journalier « Mobilis » n’est pas dézoné. Désormais, 1 aller/retour banlieue /Paris peut couter plus cher qu’un Navigo hebdomadaire « toutes zones ».

Des projets majeurs en manque de financement
De nombreux projets prêts à entrer en phase travaux sont toujours en attente du bouclage de leur financement. C’est le cas notamment en grande couronne : prolongement du RER E à l’ouest, tram-train Versailles-Massy-Evry, Electrification Gretz/Provins, tangentielle Nord phase 2, etc...

Le financement du passe unique n’est pas assuré dès 2016
Alors que les principaux candidats aux régionales se sont engagés à maintenir le tarif unique en 2016, son financement reste très flou. La hausse du versement transport (taxe patronale) ne rapporte que 220 M€/ an. C’est au moins 250 M€ par an qui manqueront dès 2016. Une baisse des investissements de la Région est à craindre, notamment sur les projets de transport.

Que faire en cas d’afflux d’usagers ?
Le passe Navigo à tarif unique est censé attirer une nouvelle clientèle. Nous n’en sommes pas convaincus, car les temps de parcours et les retards subis jouent davantage dans le choix d’un autre mode de transport.
L’afflux d’usagers espéré reste contradictoire avec les conditions de transport actuels. Beaucoup de trains sont déjà pleins et il est impossible d’ajouter des trains aux heures de pointe de sans lourds travaux. Les conséquences en terme de dégradation du service pourraient être importantes.

Revue de presse :
- L’express : la face cachée du Passe Navigo à tarif unique
- Le Monde (blog) : les effets inattendus du dézonage du Passe Navigo
- BFM Business : tout ce qu’il faut savoir sur le tarif Navigo unique
- La Croix : le passe Navigo à prix unique

mardi 1er septembre 2015

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?