Nouvelles échéances (2007-2013)


La réalisation des opérations d’extension du réseau de transports collectifs qui devaient être lancées dans la période couverte par le Contrat de plan 2000-2006 a pris un retard considérable. Sur 51 projets, à peine plus de la moitié avaient été mis en service (12 projets), ou au moins lancés, fin 2006. Les dérives du calendrier sont à imputer à divers facteurs : sous-estimation initiale des coûts, augmentation des prix dans le secteur des travaux publics, surestimation des recettes attendues des collectivités, financement de l’État tardant à se débloquer, obstruction par des riverains ou des élus, tergiversations des maîtres d’ouvrage (SNCF et RFF en tête).

La signature le 15 février 2007 entre l’État et la Région d’un "Contrat de projets" pour la période 2007-2013 constitue une relance pour les nombreuses opérations du Contrat écoulé qui n’ont pas encore démarré.

- Rocade de tramway ("Grand tram") : le prolongement du T1 (Saint-Denis - Noisy-le-Sec) vers l’ouest (Asnières-Gennevilliers-le Luth) s’est longtemps heurté à des problèmes d’insertion dans la voirie ; il ne pourra être mis en service avant fin 2011. Vers l’est, où l’ancienne mairesse de Noisy-le-Sec avait fait suspendre toute nouvelle opération, la nouvelle municipalité élue en 2008 devrait se montrer plus ouverte. Le T2 sera prolongé à la porte de Versailles à l’été 2009, et à Pont de Bezons au nord fin 2011. Ses rames ont été dédoublées fin 2005, avec un nouveau matériel et des quais adaptés.

- Liaisons ferrées à grand gabarit : la liaison directe Ermont-Saint-Lazare, combinée avec une première phase de la restructuration du noeud ferroviaire d’Ermont-Eaubonne, fonctionne depuis septembre 2006. Il faudra attendre 2014 pour voir mis en service un bout de Tangentielle nord, entre Epinay et Le Bourget. La Tangentielle ouest est réduite pour le moment au petit tronçon Saint-Germain-en-Laye - Noisy-le-Roi inauguré fin 2004 ; après de longues tergiversations de la part de la SNCF et de RFF sur le service à fournir et le type de matériel, un projet à base de train léger est à l’étude entre Saint-Cyr et Achères, avec un raccordement à Saint-Germain RER. Le projet de Tangentielle sud Versailles-Corbeil Essonnes redémarre lui aussi, avec un "tram-train" prévu entre Epinay et Corbeil.

- Opérations de maillage du réseau : la fin de la dernière année du Contrat de plan 2000-2006 a vu l’inauguration du tramway des Maréchaux Sud (T3) et la mise en service d’un "tram-train" entre Aulnay et Bondy. L’année 2007 a vu le raccordement du Trans-Val de Marne au RER B à La Croix-de-Berny (avec quatre ans de retard !) et le prolongement du métro 14 à Olympiades dans le 13ème arrondissement ; la branche Gennevilliers du métro 13 a été prolongée en 2008 de deux stations.

Le reste des opérations de maillage prévues est calé dans les trois dernières années de contrat de projets (2011 à 2013) : prolongements des lignes de métro 8 à Créteil Sud, 4 à Mairie de Montrouge, 12 à Proudhon-Gardinoux ; nouveaux tramways Saint-Denis - Sarcelles, Châtillon - Vélizy - Viroflay, Saint-Denis - Epinay/Villetaneuse, Villejuif - Athis Mons ; prolongement du T3 à l’est et au nord de Paris ; nouveaux transports en commun en site propre Pompadour - Créteil - Sucy Bonneuil, Sénart - Évry.

- Réaménagement de pôles d’échange : si des gares comme Grigny et Lieusaint-Moissy sur le RER D ont été rénovées, le réaménagement qui avait été prévu dans le précédent Contrat de plan des grands pôles d’échange : Versailles-Chantiers, Ermont, Noisy-le-Grand Mont d’Est, Nanterre Université, Choisy-le-Roi, Massy, Pompadour, est reporté au Contrat de projets actuel, les espérances de mise en service se situant dans la fourchette 2009-2013. Pourraient suivre en 2014 : Juvisy et une nouvelle gare Évangile sur le RER E.

- liaisons Interrégionales : en prélude à la Liaison Rapide Normandie - Vallée de la Seine, un ensemble de travaux démarrés en 2004 et qui pourraient s’achever en 2010 permettra d’améliorer l’exploitation entre Paris et Mantes. Une augmentation de capacité sur l’itinéraire Massy-Valenton partagé par des TGV interconnectés, des trains de fret et le RER C est suspendue à une levée des oppositions locales, à Antony notamment.

jeudi 1er mai 2008

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.