Loi ARAF : le STIF dénonce une remise en cause de ses compétences
JPEG - 149.3 ko
Le Conseil constitutionnel a validé le 3 décembre 2009 la loi relative à l’organisation et à la régulation des transports ferroviaires (ARAF) adoptée le 3 novembre par le parlement. Cette loi se veut adapter la réglementation des transports en France au règlement européen relatif aux services publics de transports de voyageurs (dit "OSP"). Un (...)
lire la suite

Plan de mobilisation et rocade Christian Blanc : comment financer ?
JPEG - 196.5 ko
Le député Gilles Carrez a déposé le 30 septembre 2009 auprès du premier ministre un rapport sur le financement du projet de transports pour le "Grand Paris". Le rapport porte essentiellement sur une première phase à réaliser dans la période 2010-2025, incluant : d’une part, le "Plan de mobilisation" proposé par la Région, constitué des schémas (...)
lire la suite

Plan de Déplacements Urbains : bilan en demi-teinte
JPEG - 139 ko
C’est le constat que vient de formuler le Conseil Économique et Social Régional à l’occasion de la révision, qui démarre cette année, du Plan de Déplacements Urbains de la Région Île-de-France lancé en décembre 2000. L’objectif de baisse du trafic automobile de 3 % en 5 ans, atteint et même dépassé à Paris (-4,1 %), ne l’a pas été ailleurs (augmentation de (...)
lire la suite

Grand Pari et Grand Huit
JPEG - 176.6 ko
Voir : ► Les propositions des 10 équipes d’architectes ► Le thème Transports et mobilité ► Le discours de Nicolas Sarkozy En matière d’infrastructure, le projet officieux du Secrétaire d’État chargé du développement de la région capitale, Christian Blanc, consiste en une rocade de métro automatique souterrain de 140 kilomètres en grande couronne, qui (...)
lire la suite

Le "Plan de Mobilisation" proposé par la Région
JPEG - 119.9 ko
Dans la foulée des prises de position sur les problèmes du RER A, la Région a proposé à l’État de participer à un "Plan de mobilisation" pour la période 2009-2020. Présenté dans ses grandes lignes en juillet 2008 puis dans ses détails en février 2009, il porte sur la réalisation ou l’accélération de plusieurs projets : "en urgence", les schémas directeurs (...)
lire la suite

Nouvelles échéances (2007-2013)
JPEG - 134.7 ko
La réalisation des opérations d’extension du réseau de transports collectifs qui devaient être lancées dans la période couverte par le Contrat de plan 2000-2006 a pris un retard considérable. Sur 51 projets, à peine plus de la moitié avaient été mis en service (12 projets), ou au moins lancés, fin 2006. Les dérives du calendrier sont à imputer à divers (...)
lire la suite

SNCF et STIF : un plan "Qualité de service"
GIF - 22.9 ko
En complément des engagements figurant déjà dans le contrat STIF-SNCF pour les années 2008-2011, une enveloppe supplémentaire de 627,5 millions d’euros va être débloquée pour améliorer la qualité de service. Les améliorations porteront sur : le matériel, avec la rénovation des trains à deux étages sur les RER C et D, le rythme annuel de livraison à (...)
lire la suite

RATP et SNCF sous contrat (2008 - 2011)
JPEG - 102 ko
Pourquoi est-il nécessaire de contractualiser ? Parce qu’il faut faire travailler tous les acteurs du transport public ensemble et en harmonie dans un but commun : assurer dans des conditions décentes les 14 millions de voyages effectués chaque jour par les usagers franciliens, y compris les nombreux touristes. Les rapports entre les intervenants (...)
lire la suite

Qualité de service, PDU, PLD
JPEG - 40.6 ko
Qualité de service Le précédent "Contrat de plan" (2000-2006) comportait un chapitre "Qualité de service" avec essentiellement trois volets : PDU Réseau principal, financé à égalité par l’État et la Région PDU Qualité de service (accessibilité, rénovation des gares SNCF), financé par la Région, rénovation du matériel roulant SNCF, financé par la Région. (...)
lire la suite

Le Contrat de projets État-Région 2007-2013
JPEG - 68.7 ko
Le "Contrat de projets" 2007-2013 signé par l’État et la Région Ile-de-France le 15 février 2007 se chiffre à 5,57 milliards d’euros, répartis entre 62,1% de la Région et 37,9% de l’État. Outre un "Plan Seine", il comporte huit "Grands projets", dont les trois plus importants en volume sont "Favoriser l’accessibilité" (53,8%), l’enseignement supérieur (...)
lire la suite

|