Grève du RER A (RATP) : 1 million d’usagers pénalisés !

Une grève très pénalisante pour les usagers touche le RER A depuis jeudi 10 décembre.

L’AUT demande la reprise immédiate et sans conditions des négociations entre les syndicats et la direction de la RATP pour trouver une issue rapide à ce conflit qui a un fort impact sur un nombre important de franciliens.

L’AUT ne comprend pas qu’une histoire de quelques dizaines d’euros pour une prime concernant 500 conducteurs aboutisse à cette situation qui in fine coute beaucoup plus à la direction de la RATP et aux usagers (en congé forcé, perte de salaire, essence, etc...)

L’AUT reconnait que jusqu’à présent, le service réduit et limité aux heures de pointe a permis de limiter un peu les situations de chaos dans les gares et les trains.

Cependant, ce service rendu, même s’il était démontré qu’il correspond aux engagements contractuels de la RATP, à savoir au moins 50% du trafic toute au long de la journée en heure de pointe par sous-réseau, reste très insuffisant. L’AUT demande donc un geste commercial de la RATP se traduisant par un dédommagement des usagers à l’issue du conflit.

Voir aussi l’article du journal gratuit Metro du 09/12 où un représentant de l’AUT est interviewé.

Le Parisien du dimanche 13 décembre fait le point dans cet article sur l’état d’esprit des usagers et donne également la parole à l’AUT.

Sur France Bleue Ile-de-France, l’un des vice-présidents de l’AUT était "l’invité en question" en direct mardi 15 décembre matin.

Sur Public Sénat, un représentant de l’AUT était invité mercredi 16 décembre ainsi qu’un représentant SUD RATP (à partir de 5 min)

PDF - 138.2 ko
Communiqué de l’AUT 22 décembre

mercredi 16 décembre 2009 (Date de rédaction antérieure : 11 décembre 2009).

Messages

  • honnêtement, ça commence à bien faire je galère pour payer un titre de transport pour me retrouver 4 jours sans RER , c’est inadmissible, vivement le passage à un TRANSPORT AUTOMATISE et peut importe les relations humaines parce qu’on y gagne rien à part la galère !!!

  • Je vous renvoie à l’article suivant et vous comprendrez les nombreux avantages que possèdent déjà ces salariés

    http://www.bakchich.info/A-la-RATP-quel-train-de-vie,09533.html

    Ce n’est pas en lâchant en permanence sur leur revendication que nous sortiront de cette situation, il va un jour falloir les remettre au travail et ce sera de toute façon à l’issu d’un conflit dur que les politiques devront gagner....

  • Il faut vraiment réagir !
    Même si globalement on peut se féliciter que le droit de grève soit inscrit dans notre droit, j’avoue ne pas trop comprendre quelles sont les revendications de cette grève.
    A tel point que, puisque ce genre d’évènement arrive tous les ans aux alentours des fêtes de Noël, j’en arrive à me demander si les grévistes n’en profitent pas pour finaliser leurs achats de cadeaux et décorer leur sapin !!!
    Je suis peut être un peu dur, n’empêche que je me rappelle pas avoir vu de manifestation... où sont donc les grévistes, sinon au chaud ?
    Je galère depuis jeudi pour pouvoir assurer mon travail du mieu que je puisse, et je ne me plaint qu’à moitié parceque mon métier me permet lorsque cela est nécessaire comme en ce moment, de faire du télétravail.
    Je pense à tous ces gens qui en temps normal on déjà plusieures heures de transport dans des conditions déplorables et qui ont du mal aujourd’hui à faire admettre à leur employeur quelles sont dans l’impossibilité de venir travailler.

    C’est une prise d’otage et il faut que cela cesse rapidement !!!!!!!

    Bon courage à tous les usagers pour la semaine prochaine...

  • Et comme toujours ils s’en prennent toujours aux mêmes : aux usagers qui n’ont rien à voir à leur conflit... Il serait plus intelligent et populaire de proposer les transports gratuits : ouvrir les tourniquets par exemple... Mais non...

    Mettre l’économie à mal en empêchant des centaines de milliers de travailleurs d’aller à leur entreprise compte moins que leurs intérêts personnels...

    Si seulement dans ma petite entreprise privée j’avais autant d’avantages qu’eux et pourtant je ne fais pas grève et je n’embête pas mon monde...

  • et une grève de plus !!!!!!et pour quoi, pour une prime, bien messieurs vous avez un salaire qui rentre tout les mois !!!! moi qui suis en recherche d emploi
    j aimerai bien pouvoir aller à mes entretiens sans soucis et tranquillement.
    je paye mon ticket comme tout le monde , j aimerai un service qui fonctionne correctement.....
    et puis il me semble que ces messieurs de la ratp bénéficient de certains avantages.

    Alors messieurs à force de prendre les usagers en otages , ne vous étonnez pas qu’il y ai de plus en plus de fraude ; et surtout ne vous étonnez pas de ne pas être compris et de ne pas être respectez.

  • Cette ligne est saturée, mal entretenue (il n’y a qu’à voir le manque d’hygiene évident àl’intérieur des rames), usante au quotidien et voilà qu’a cela s’ajoute cette grêve insupportable ......

    Les usagers auraient bel de faire la grêve du paiement de leur titre de transport, mais là c’est une autre histoire : l’avantage d’un quasi monopole, quel que soit la "qualité" du service dû ...... qu’importe puisque les règlements "tombent" chaque mois ou année ..... c’est insuportable .... quand cela sera - t il entendu ????

  • Il y en a marre de cette galere.
    Entre les syndicats et les salaries qui font toujours greve, la region qui ne veut pas investir, et l’etat qui nous laisse tomber on ne sait vraiment plus vers qui se tourner. Je vous propose de faire comme moi, ecrire a la presidence de la republique. S’il y a du monde qui ecrit, ils se diront peut etre qu’il faut faire quelque chose.
    Je vous propose d’autres formes de protestations :
    - la greve des tickets (je crois que ce n’est pas legal mais...)
    - une action judiciaire
    - le blocus des bureaux de le direction de la RATP, pour que ce soit eux qui ne puissent plus travailler
    - des tracts ou des lettres ouvertes.
    Je suis pret a me joindre a toute action

  • Cette situation en devient insupportable.déjà qu’en temps "normal" on a au moins de deux/trois jours dans la semaine avec des problèmes pour des raisons toutes aussi farfelues les unes que les autres, et bien depuis jeudi nous avons droit à une enieme grêve pour des motifs que personnellement je ne cherche même plus a comprendre. Le résultat est toujours le même.Galère le matin pour monter dans le train, et quand on est dedans, on à vraiment l’impression d’être du betail.Et pour le soir même chose.Quand on y réfléchit c’est quans même grâve. On paye un service (un prix anormalement trop élévé)que l’on a pas ou de temps en temps (pour être optimiste).Quand cela va t il se terminer ?Quand ces personnes comprendront qu’ils ne s’attaquent pas aux bonnes personnes pour faire évoluer leurs problèmes ?Quand les politiciens se rendront ils compte des conditions dans lesquels nous sommes ?
    A quand un monde meilleur ?

  • je suis en recherche d’emploi. J’ai des Rendez vous ratés. je ne peux pas me fier aux transports parisiens. j’ai perdu des contrats et je paie 84 € par mois.

    j’ai dû aider une personne qui a eu un malaise, ce matin à cause du monde qui se bouscule.

    si je trouvais une solution pour boycoter le RER A plusieurs jours
    (nous seriont des milliers à le faire !)

    J’écris tous les jours à la RATP (contactez nous) j’ai toujours la même réponse !

    regroupons nous

  • Tout d’abord,je ne suis que utilisateur occasionnel de la ligne A puisque je travaille en horaire décalé dans une société de transport privé de voyageurs en ile de france mais lorque mon travail fait que je suis en horaire de "bureau" j’utilise la ligne A et B pour me rendre sur mon lieu de travail.Je sortirai de l’aspect financier de la revendication des conducteurs pour aller sur celui des conditions de transport donc indirectement des conditions de travail.1ère constation.Que ce passe t’il sur la ligne A.Nous savons tous qu’elle est saturé mais depuis quand.Elle est depuis les années 85/86.Qu’a fait la RATP ? Elle a mis en place le SACEM sur le troncon central.Avant un train toutes les 3 minutes depuis un train toutes les 2 minutes.L’état a fait réalisé la ligne E(magenta-HAUSSAMM) et la ligne 14 (ouverture il ya plus de 10 ans), et depuis ?RIEN.La région a pris les commandes des transports de ile de france il ya 4/5 environ.Pour avoir une solution de pour désaturer la ligne A c’est simple.Arrétons de mettre le travail à l’ouest de PARIS (la Défense)et les lieux d’habitation à l’est (MARNE LA VALLEE)et ca c’est une responsabilité de l’état.Remettons le travail à proximité du domicile de ceux qui y travaillent.Je pense que les conducteurs en ont ras le bol de transporter les voyageurs dans ces conditions.Nous avons perdus 10 ans à ne rien décider.Cette année on parle de prolonger la ligne E vers Nanterre.Si on compte bien l’ouverture de ce troncon peut être prévu dans une dizaine d’année.Cela fera 25 ans de saturation du troncon central.

  • Pourquoi on pénalise toujours les mêmes : les salariés du privé, les usagers des transports en commun, les gens qui ne ont pas la garantie de l’emploi, ni le salaire que touchent les agents de la RATP et doivent travailler 41 ans ? Pourquoi ne choisissent-ils pas laisser les usagers voyager gratuitement sans les prendre en otage ? Ils auront la sympathie des usagers et embêteront la compagnie sur le plan économique.

  • suite à ces problèmes de déplacement pour aller travailler, à cause de la RATP.

    Nous nous considérons comme des otages de ce Réseau de Transport
    et nos employeurs ne nous soutiennent pas.

    Nous demandons une réduction ou une annulation du prélèvement mensuel (janvier 2010) de notre Carte intégrale.

    Si rien n’est fait, nous attaquons en justice les responsables.
    Et nous avons des soutiens !

  • Il ne s’agit pas de quelques euros puisque la demande des syndicats est de 150 € par mois, soit 1 800 € par an. Cela doit représenter une augmentation de 5 à 7% ? Qui peut aujourd’hui exiger une telle augmentation ? C’est trop facile de prendre les usagers en otage pour faire pression sur la Direction.

  • Bonjour, certains vont bondir à ce que je vais dire mais tanpis :

    Je suis pour la suppression pure et simple du droite de grève dans la fonction public, considérant que d’une part, comparativement au secteur privé, leurs conditions de travail sont extraordinairement bonnes (j’ai travaillé entre autre sur des chantiers... Un cheminot, a fortiori un conducteur, ne tiendrait pas la journée, et en plus ça paye beaucoup moins bien, yen a qui font ca toute leur vie) donc je ne vois aucune raison recevable de revendiquer sans cesse moins d’heure de travaille et plus d’argent.

    D’autre part, les droit de grève a été mis en place pour éviter les dérivent de la part des employeurs sans scrupules, sauf que ces méchant patrons qui vous exploitent il ne sont pas dans la fonction publique...
    De plus les syndicats cheminots (aussi pourrit soient-ils, du genre détournement d’argent public, emplois fictif, a coté Chirac c’est une ballerine) ont un pouvoir largement suffisant pour que les pouvoirs de négociations soit équitables.

    Dans la pratique, le secteur privé n’a même plus réellement de droit de grève... Et ca fonctionne fort bien. En plus, comme je l’ai dit, les dirigeants de la SNCF sont très très loins d’être des esclavagistes.

    Enfin quoi ???? On marche sur la tête ! Le temps de travail moyen à la RATP et la SNCF c’est moins de 28 heures par semaines.... Avec plus de 50 jours de congés payés en moyennes...
    Le tout avec des salaires énorme pour le niveau (faible) de diplôme.
    Je raconte des conneries ? Tout le monde à des exemples de personnes de la RATP ou la SNCF qui sont des planqués, qui en branlent pas une... Oui mais effectivement ca veut rien dire....

    Ha bon ? Réfléchissez, étant donné leur proportion naturelle à se plaindre, si il y en avait qui bossent comme des fou, plus de 40 heures par semaine (dans les métiers que je fais, c’est incosevable de bosser moins de 40 ou 45 heures par semaines...), vous ne croyez pas qu’il se ferait entendre ???

    Bref, mis à part le "principe" de sûreté des rapports de forces ont leur concède un droit dont ils usent et abusent...

    Et pour commencer, ils devraient aussi supprimer tout les avantages inadmissible qu’ont les cheminot en signant leur contrat de travail (seulement pour les nouveaux recrutement, malheureusement...)

    Vos avis ????

    (PS ; j’ai écrit ca comme ca venait, il y a surement qu’elles fautes d’orthographe et d’accords...)

  • certain parlent d’un recours juridique. L’envie ne me manque pas en tant qu’usager quotidien de deux lignes regulierement en greve !!
    Bien que le droit de greve soit inscrit dans la constitution, certains pourraient penser à l’abus de droi. Ici, l’abus de droit n’est pas à comprendre ici dans le sens de mise en œuvre d’un droit dans le but exclusif de nuire. Mais, plutot comme l’emploi du droit hors de sa fonction sociale : le droit de grève « ne peut être mis qu’au service d’intérêts professionnels qui en constituent le motif légitime"

    En effet, la greve politique, perlée ou tournante sont illégale.

    Alors, encore faut-il connaitre les motifs reels, et l’organisation de cette greve !!!

    Je tiens à rappeller à certains grévistes qu’un travail est certes constitués d’une rémunération, mais aussi d’une prestation de travail. Illusatration juridique de l’adage "on ne peut avoir le beurre et l’argent du beurre

  • Je voudrais ajouter que les gains obtenus par les salariés du secteur public sont gagnés contre les salariés du secteur privé ou la collectivité tout entière étant donné que c’est cette dernière qui à travers le financement de l’État par l’impôt devra financer les revendications sociales accordées par l’État à ses agents.

    Une chose à dire : on se moque de nous !! (pour rester poli)

    je vous laisse méditer la-dessus....

  • un seul mot : à quand une vraie action collective des usagers contre ces conducteurs qui se foutent de notre gueule ?

  • rien ne vous empêche de rentrer à la RATP puisque maintenant il n’y a plus besoin d’avoir moins de 35 ans pour y rentrer.Vous pourriez avoir un cdi de droit privé comme tout le monde.Sachez que par exemple le salaire d’embauche pour un conducteur de bus et de 1400€ brut hors primes.A j’oublie il y a 5 semaines de congés payés par anplus des rtt graphiqués sur le roulement. Ah aussi un conducteur sur le réseau ferré a le droit d’avoir ses vacances d’été au mois de janvier par exemple.Pour votre info je suis conducteur de bus sur un réseau optile d’ile de france !

  • L’arithmétique sur le papier devrait être bonne : mais non 550 contre 1 millions, c’est encore la poignée qui fait la loi.
    Il faut abolir le droit de grève dans les transports en commun, car nous usagers n’avons pas le choix !
    Donc si vous êtes une association avec du poids faire du lobbing dans ce sens pour changer la constitution.
    Aux heures de pointe dans le RER A, nous voyageons comme du bétail et ce même hors des grèves.
    Convoquez les politiques de tous bords à prendre la ligne A à 8 H30 du matin (à maisons laffitte) ils verront bien que l’on est pas mieux traités que du bétail..
    C’est encore pire si on monte dans le train à Houilles ...ouille ouille on n’y rentre plus !!
    Il y en a assez, agissez !
    Lancez une manifestation des usagers. On viendra nombreux, mais faites cette action hors des grèves
    un jour ça finira mal et les conducteurs seront pris à partie par la foule excédée.
    Et militez aussi pour que ce soit 0 euros d’abonnement, voire le paiement de dommages et intérêts pour tous les tracas endurés pendant les grèves, l’obole de la RATP c’est ridicule...

  • Cette grève qui perdure est effectivement scandaleuse !
    Que 550 conducteurs puissent pourrir le quotidien d’1 millions d’usagers en ce moment (froid et fêtes fin d’années) est intolérable.

    Ces conducteurs privilégiés ne méritent vraiment pas notre respect, bien au contraire.
    Encore des gens qui pour faire passer en priorité leurs intérêts n’ont que faire des des autres. Ecoeurant !

    Je suis aussi partisan de toute action pour montrer notre mécontement.

    La FNAUT ne pourrait elle pas organiser une action ou attaquer en justice la RATP ou plus précisement les conducteurs du RER A ?

  • Prenant le fil des échanges en cours sur un coup de nerf après une journée de galère supplémentaire sur le RER A (le 04/01/2010), quelqu’un saurait-il synthétiser les recours dont les usagers disposent aujourd’hui pour "se rebiffer" contre la RATP ?

    En clair à part la fraude ou une attaque en justice, que nous ne sommes pas prêts de gagner, je n’ai pas d’autres idées. Aussi je pense de plus en plus sérieusement à ne plus payer mensuellement mon passe navigo 4 zones et à n’utiliser que des tickets de métro et acheter mon billet de bus. Aujourd’hui, je paye une somme > 90 E par mois pour un service client rendu inadéquat.
    En cas de contrôles lors de mon parcours sur le RER A... je ne sais pas encore comment je le justifierai.

    A part le levier financier, je ne vois pas ce qui changerait la donne. Même pas l’argument des régionales quand on voit ce qu’à fait la droite avec sa réforme du service minimum.

  • Non seulement la compensation offerte aux usagers du RER A pour les désagrément subis par les grèves de novembre 2009 était dérisoire (de l’ordre de 3 Euros sur un abonnement zone 1 à 4 : 88 Euros au lieu de 91), mais en plus, aucune compensation n’est offerte pour compenser les grèves de décembre 2009 (près de 3 semaines de grève), c’est tout simplement inadmissible !

    Alexandre HITTI

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.