Aménagement de la porte Maillot : des enjeux importants pour les transports

Le projet de réaménagement de la Porte Maillot constitue une opération majeure d’urbanisme dont les impacts ne se limitent pas à la ville de Paris, mais s’étendront aussi à l’Ile-de-France par la présence de la future gare de RER E et aussi bien au-delà par la construction d’une gare routière assurant des liaisons aéroportuaires, interurbaines et internationales.

C’est pourquoi, l’AUT / FNAUT Ile-de-France porte un regard attentif sur les propositions du maitre d’ouvrage en matière de transports.
L’arrivée du tram T3 et surtout du RER E à l’horizon 2022 feront émerger un nouveau pôle intermodal majeur de transports connectant RER E, RER C, ligne de métro 1, tramway T3, bus urbains et gare routière internationale. Le réaménagement de cette porte de Paris s’impose donc. Le projet présenté est audacieux. Ce n’est plus la voiture qui oriente le dispositif mais le piéton. L’AUT se réjouit de cette option.
Comme nous l’avions souligné dans notre étude de 2015 sur la mobilité touristique à Paris que la Mairie nous avait demandée de réaliser, la gare routière prévue boulevard Pershing offre une possibilité intéressante de garage des bus touristiques dans la mesure où elle serait ben reliée au réseau de transports publics. A noter aussi que le RER C qui dessert la Porte Maillot recèle une vocation de desserte touristique intramuros qui ne demande qu’à être développée.
Il importe donc que les liaisons entre les différents éléments de ce pôle ainsi que celles le connectant avec son environnement soient conçues pour en maximiser l’efficacité.
Si cet objectif semble atteint pour la partie est de la Porte Maillot où les cheminements du RER E et du métro vers le RER C et le tram T3 sont relativement courts, il n’en est pas de même pour la partie ouest du projet.

Ainsi, n’est-il pas prévu à ce jour d’accès à la gare routière du boulevard Pershing depuis le RER E et la ligne 1 du métro. Ceux-ci-ci nous semblent indispensables, surtout pour une clientèle dont la majeure partie accédera aux autocars par le réseau de transports publics. Par ailleurs, ces accès complémentaires procureront aussi une desserte très améliorée des projets « Mille arbres » et « Mutistrates » situés dans ce secteur et contribueront à réduire la fréquentation des accès principaux vers le RER C et le tram T3 dont les prévisions de fréquentation s’annoncent dès à présent très élevées.

D’autre part, on relève dans le dossier de concertation un paragraphe qui traite du réseau de bus :
« Avec cinq lignes de bus qui la desservent, à la liaison des réseaux parisien et de première couronne, la Porte Maillot est un maillon essentiel du réseau de bus. Portée par le renforcement du pôle RER et l’arrivée du tramway dans les prochaines années, ainsi que par la réorganisation plus proche du réseau parisien, la desserte en bus va nécessairement évoluer. Plébiscité par les usagers et adapté à la desserte fine, ce mode de transport aura toute sa place dans le futur espace public ».
Il faudrait préciser où se trouveront les arrêts de ces cinq lignes, et comment le maitre d’ouvrage entend faciliter les cheminements vers ces arrêts.

Pour en savoir plus :
- le site officiel du projet

lundi 17 avril 2017

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.