Aménagement de la RD920 : mieux affirmer la place des T.C. et des modes doux

Un projet d’aménagement de l’ampleur de celui de la RD920 doit répondre à des principes cohérents pour éviter qu’il n’aboutisse à des résultats sans intérêt voire négatifs : principes de cohérence interne et de cohérence avec les grands documents d’aménagement.

Nous voulons affirmer les principes qui nous semblent essentiels et indiquer les améliorations nécessaires au dossierprésenté par le CG92 à la concertation préalable en septembre 2008.

"Recomposer l’espace pour un meilleur partage entre les différents usagers"
La RD 920 restera une voie d’accès automobile importante, mais cela s’insère dans une perspective générale
qui est celle d’une baisse de la part de l’automobile dans les déplacements, et d’une diminution du trafic
automobile. Ce principe doit être affirmé, d’autant plus que le sud des Hauts de Seine est une zone
urbaine dense où, comme à Paris, l’automobile verra diminuer son attractivité.
Signalons quelques aspects de cette question : (...)

PDF - 43.2 ko
Avis de l’AUT

mercredi 22 octobre 2008

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.